Outils personnels
Vous êtes ici : Accueil Publications ePortfolio ePortfolio Proceedings Québec 2006
Navigation
Se connecter


Mot de passe oublié ?
 

Québec 2006

Réponses à l'appel à contributions

Folder Abstracts
ePortfolio Québec 2006 abstracts
File Le Portfolio web en classe – un nouvel outil né d’une efficiente collaboratio
Le portfolio numérique de lecture (PNL) a été conçu et développé dans le but d'aider les élèves à laisser des traces de leurs progrès en lecture. Simple d'utilisation et centré sur l'élève, cet outil lui permettra de dresser un portrait de son profil de lecteur et de documenter ses progrès. Créé surtout pour les jeunes de 5 à 8 ans, le PNL est aussi apprécié dans des cours d’adaptation scolaire et de langue seconde.
File Galilée, le ePortfolio De Travail Supportant le Developpement Personnel et Professionnel
Dans la foulée des grands courants actuels visant l’apprentissage tout au long de la vie, il est devenu essentiel de soutenir le développement professionnel de chaque individu afin de favoriser son accomplissement personnel et professionnel ainsi que l’évolution de l’organisation. Il faut donc élaborer des stratégies respectueuses de l’autonomie professionnelle des différents intervenants pour les encourager à acquérir les connaissances et les compétences nécessaires à l’exercice de leur emploi. On doit aussi les encourager à prendre en charge leurs propres apprentissages et à s’engager dans une démarche de formation continue.
File A la recherche de la Coopération : Evolutions d’un Portail Educatif vers des Fonctionnalités de Portfolio Numérique
A la suite de la connexion de nombreux établissements au réseau Internet à haut débit, le Centre Régional de Documentation Pédagogique de Bretagne (CRDP), en partenariat avec le Conseil Régional et le Rectorat d'académie, a développé une expérimentation autour d’un portail éducatif, au nom de TICÉO, visant à faciliter l'utilisation de ressources vidéos pédagogiques en milieu scolaire. Celles-ci sont organisées autour de 4 programmes permettant à la fois l’usage de produits éditoriaux « finis » (documentaires, portraits) et la création de documents à partir de bases d’images, grâce à des logiciels de montage vidéo.
File Le eportfolio: outil de développement de compétences technologiques chez les futurs enseignants?
Au fil des années, la technologie a apporté de nombreux changements dans le milieu scolaire que ce soit au primaire, au secondaire, au collégial ou à l’université. Ces changements ont exigé que les enseignants s’adaptent à cette nouvelle réalité et c’est pourquoi, de nombreux programmes de formation des maîtres ont été modifiés afin de donner aux futurs enseignants la formation technopédagogique nécessaire à l’intégration des technologies dans leur classe.
File L’insertion d’un eportfolio des langues dans un dispositif d’enseignement et d’apprentissage à l’université
L’ePortfolio des langues qu’a conçu l’université Montesquieu-Bordeaux IV, conjointement avec ses partenaires, prend la suite du Portfolio européen des langues (PEL) mais sa gratuité permet d’en étendre l’utilisation. Ainsi, ce sont tous les étudiants de l’université, ainsi que tous ceux des universités partenaires, qui vont y avoir accès. Outil d’autoévaluation et de présentation d’un cursus, il permet également de suivre la progression. Le département des langues de notre université a établi, pour les étudiants de sciences économiques, des niveaux minimum de compétences à atteindre par année, avec des enseignements par groupes de niveau, et une note finale associée à un coefficient différent pour chaque niveau.
File L’e portfolio au service de l’individu, de l’organisation
La mise en place de « portefeuille de compétences », plus connu sur le continent nord –américain sous le vocable porftfolio vise à évaluer et à formaliser les acquis se rapportant à une formation déterminée ou à un emploi précis afin de permettre à la personne concernée de valoriser les apprentissages qui résultent de ses expériences. En France, il a pris la forme d’un dossier d’expériences personnelles et professionnelles, réalisés dans le but de conserver les traces d’acquis de formation et d’expériences, aussi bien en vue d’une recherche d’emploi que lors d’une évolution personnelle ou professionnelle.
File Un e-portfolio pour le suivi, l’évaluation et la certification des professeurs de l’enseignement agricole public français
L’Ecole Nationale de Formation Agronomique (ENFA) a en charge la formation des professeurs de l’enseignement agricole public français. La première année, la formation initiale se déroule en alternance, s’articulant autour de périodes de formation à l'ENFA (17 semaines) et de stages pédagogiques en établissements (18 semaines). Six semaines de formation continuée doivent ensuite être suivie par les nouveaux enseignants au cours des trois années suivantes. Ce dispositif de formation s’appuie sur une plateforme de formation en ligne qui intègre, depuis 2004, un ePortoflio. Il s’agit d’un portfolio d’évaluation, si l’on reprend la définition généralement acceptée, c'est-à-dire qui s’inscrit dans un processus d’évaluation continue qui consiste à cumuler les informations afin de rendre compte des apprentissages. Il permet le positionnement des stagiaires par rapport à un référentiel métier et l’évaluation de leurs compétences par les différents intervenants dans la formation.
File Profil applicatif pour l’interopérabilité des ePortfolios orientés curriculum vitae
L’Institut Européen pour le E-Learning (EIfEL) participe à un projet européen TELCERT[1] dont le but est d’aider au développement de l’interopérabilité des données dans le domaine de l’éducation en facilitant la mise en œuvre des spécifications et standards existants en prenant en compte les besoins d’une communauté dédiée (construction de profils applicatifs) tout en permettant la réalisation de tests de conformité, premier pas technologique pour la mise en œuvre de programme de certification.
File "CompéQ" - Référentiel généraliste de compétences
En cohérence avec le nouveau système européen "Europass-Curriculum vitae", en vigueur dès janvier 2005, déterminez parmi ces cinquante-trois compétences celles qui doivent être présentes en priorité dans un profil de poste donné, avec la pondération choisie, avant d'effectuer par exemple une analyse comparative des candidats potentiels à ce poste, l'évaluation périodique d'un collaborateur ou son projet de formation continue. Parmi les multiples champs d'application, CompéQ constituera avec profit le canevas d'une auto-évaluation, d'un bilan de compétences individuel ou celui d'une base de connaissances relative aux compétences des collaborateurs d'une institution. Il permet de valoriser des pratiques informelles comme des compétences issues de l'enseignement classique.
File COMPEQ : BASE D’UN EPORTEFOLIO COMPATIBLE AVEC ISO 9001 ET EUROPASS
Le référentiel CompéQ développé ci-dessous (point 3) constitue l’objet central de l’exposé présenté dans le cadre de la conférence internationale ePortefolio Québec 2006. Afin de faire comprendre que cette approche est cohérente avec une stratégie qualité d’institution ou d’entreprise, nous avons adjoint en introduction (point 1) la présentation du « modèle des quatre piliers », qui décrit la manière dont CompéQ s’intègre à la stratégie qualité d’une entreprise privée ou d’une institution publique, stratégie qui s’appuie souvent sur le référentiel international ISO 9001 (1), utilisé par plus de 900'000 entreprises dans le monde. Le développement important de cette première partie se justifie par l’impact supplémentaire dont bénéficie une personne disposant d’un ePortefolio structuré dans le respect de « CompéQ » auprès de tout organisme ayant mis en place une certification qualité conforme à ISO 9001.
File L’apprentissage en ligne à l’ère de connectivité
Compte tenu de l’émergence de la société du savoir dans le contexte contemporain marqué par la mondialisation de l’information et l’évolution rapide des technologies, valoriser la participation du public à la découverte et à la création des connaissances est une démarche déterminante pour enrichir l’expérience patrimoniale. L’apprentissage en ligne a pris une ampleur importante ces dernières années en raison de l'essor d'Internet et des moyens de communication avancés. Du plus l’évolution du public en ligne désirant être l’acteur principal de son apprentissage a aussi nettement contribué à l’adoption rapide de ce nouveau mode de formation. Bien que l’influence globale des technologies transforme notre économie et notre société, la technologie à elle seule n’engendre pas le savoir. Notre approche doit donc placer les personnes au centre du processus. Cette présentation de marque aborde plusieurs tendances environnementales dans le cyberespace et la manière d’en tirer profit pour enrichir l’ensemble de l’expérience patrimoniale.
File A chacun son portfolio numérique
La popularité grandissante du portfolio numérique s’explique par la nécessité pour les enseignantes et les enseignants de trouver des instruments de régulation et d’évaluation liés aux nouvelles pratiques pédagogiques et aux nouvelles approches en éducation. Le portfolio se veut un témoin des apprentissages de l’élève, un lieu d’exposition de ses œuvres et de ses travaux et un instrument de développement de ses compétences.
File l’e-portfolio, un outil d’apprentissage à vie dans un contexte canadien
Le concept d'apprentissage tout au long de la vie a beaucoup évolué depuis son apparition au début des années 1970 comme le souligne le rapport de Pagé, Bérubé, Lemelin et St-Pierre (2004 :18). La Déclaration de Hambourg (1997) et les travaux de l'OCDE (2001) et de l'Union européenne permettent de mieux cerner ce concept. Il renvoie à l'ensemble des processus d'apprentissage, formels ou autres, grâce auxquels les individus développent leurs aptitudes depuis leur enfance, enrichissent graduellement leurs connaissances, améliorent leurs qualifications techniques ou professionnelles ou les réorientent en fonction de leurs propres besoins et de ceux de la société. L'apprentissage tout au long de la vie s’appuie sur une solide formation de base et une mise à jour continuelle des connaissances et des qualifications, lesquels sont les principaux facteurs contemporains de croissance économique et sociale.
File Les compétences clés a travers l’eportfolio : le projet keypal
EIFEL coordonne actuellement un projet ePortfolio « KEYPAL » soutenu par le programme Grundtvig de la Commission Européenne. L'objectif du projet KEYPAL est de vérifier et de confirmer la pertinence et l'impact potentiel du portfolio électronique (ePortfolio) pour le développement et l'évaluation des compétences-clés en particulier chez des jeunes adultes sans qualification formelle et en dehors du système officiel d’éducation.
File La validation numérique des compétences du C2i enseignant dans le cadre d’une démarche de e-portfolio
Le Certificat informatique et internet (C2i®) niveau 2 « enseignant » institué par la circulaire n° 2OO4-46 du 2 mars 2004 s’appuie sur trois logiques : celle d’une généralisation progressive de l’usage des technologies de l’information dans la société, celle de doter chaque enseignant des compétences qui lui permettront d’utiliser ces technologies pour ses enseignements (tout comme les métiers du droit et de la santé, qui ont aussi leur C2i) et enfin celle de donner aux élèves des compétences informatiques et internet (maîtrisées par le maître) indispensables à leur vie d’élèves et de futurs citoyens. La maîtrise de ces compétences doit en outre permettre à l’enseignant de continuer à se former tout au long de sa carrière.
File mise en œuvre expérimentale du e-portfolio dans une filière universitaire en sciences humaines
Cet article témoigne d’un retour d’expérience, participant à un processus d’apprentissage collectif, organisationnel, et institutionnel. L’Université Catholique de l’Ouest (UCO) est une université privée plus que centenaire, largement connue dans le monde francophone,. Son siège social est à Angers, avec des campus à Angers, Guingamp, Vannes (Bretagne) et en Polynésie. L’UCO est composée de 11 instituts d’enseignement et de recherche dans les domaines des sciences de la vie, de la chimie, des mathématiques, des sciences humaines, des langues étrangères, du français langue étrangère, d’écoles d’ingénieurs en électronique, en informatique, d’écoles en sciences commerciales et gestion. L’ensemble du groupe comporte environ 12 000 étudiants, dont 6000 dans les Instituts, et dont deux à trois mille sont d’origine internationale.
File Les cyberportfolios d’Opossum : vers un véritable ePortfolio socialement construit
Depuis septembre 2003, la société Opossum développe un outil de portfolio électronique en compagnie de partenaires institutionnels et individuels qui forment une communauté de pratiques. Les liens qui se forment et le réseau qui se construit se raffermissent et s’élargissent de semaine en semaine. L’aventure des cyberporfolios d’Opossum a débuté avec une école primaire, l’Institut St-Joseph. Une classe «communauté d'apprentissage» multi-niveaux de quarante-trois élèves débutait un programme où chaque élève était muni d'un ordinateur portable. La direction était à la recherche d'un outil qui pouvait archiver les travaux et permettre une certaine analyse réflexive.
File Ciberportfolio: Scénarios Interactifs
Le projet, «Ciberportefolio: Scénarios Interactifs» a pour finalité, la création et la mise en place d’un E-dossier digital à l’usage des Écoles Secondaires au Portugal. Au cours de la réalisation de ce projet nous espérons motiver d’abord les étudiants de l’enseignement universitaire à développer des compétences sociales et technologiques en accédant à des espaces personnalisés d’enseignement à distance. Après l’analyse des résultats et l’évaluation du projet nous procéderons aux changements considérés nécessaires et pertinents pour pouvoir étendre l’expérience à d’autres écoles et d’autres niveaux d’enseignement.
File le rôle et l'importance d'un référentiel ouvert pour la construction d'un e-portfolio
Le Centre d’Etudes Pédagogiques pour l’Expérimentation et le Conseil intervient depuis trente années dans le domaine de la formation et de l’éducation. Ses travaux orientés sur les questions d’évaluation et d’apprentissage en éducation l’ont amené à développer la recherche-action comme principal cadre méthodologique. Entre le nécessaire ancrage au cœur même des activités de formation et d’enseignement, et l’indispensable recul théorique de la recherche, les travaux qu’il mène actuellement à partir de ses activités professionnelles l’ont amené dès le début des années 80 à travailler l’approche par les compétences et dès le début des années 90 à travailler les questions de portefeuille de compétences puis de portfolio.
File Typologie et gestion de l’ePortfolio
Dans cet article on définit la notion d’ePortfolio en déterminant sa structure pour en proposer ensuite trois stratégies à savoir un ePortfolio par an, par niveau d’étude et à vie. Les problèmes relatifs à la gestion de l’ePortfolio sont aussi soulevés aussi bien du point de vu accès que stockage du contenu. On termine par une éventuelle implémentation de l’ePortfolio en Tunisie.
File Des ePortfolios-maison au eportfolio normé
Dans un environnement de formation post-secondaire, diverses expériences d’exploitation de dispositifs d’inspiration portfolio ont permis de mettre en évidence les limites et les contraintes associées aux voies explorées. Cela nous a conduits à envisager des choix institutionnels éclairés en matière d’ePortfolio normé.
Actions sur le document